Huile de palme : le peut mieux faire du WWF aux industriels

( Source: lemonde.fr, le 22/11/2011)

Les principaux industriels européens concernés et les enseignes de distribution privilégient de plus en plus l'huile de palme durable pour freiner la déforestation, mais les efforts sont trop lents, indique, mardi 22 novembre, le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Dans une étude portant sur 132 entreprises européennes, le WWF estime que près d'un distributeur sur deux et un industriel sur cinq ne satisfont pas à la charte de la Table ronde pour l'huile de palme durable (RSPO), association créée en 2004 et qui regroupe producteurs, industriels et ONG du monde entier. "Il y a eu des progrès depuis la dernière étude, en 2009, mais les engagements ne se traduisent pas suffisamment vite dans l'utilisation accrue d'huile de palme durable certifiée", note le WWF.

Selon les critères retenus (engagements, approvisionnements et transparence), le géant anglo-néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever est le groupe le plus vertueux, juste devant le numéro un mondial des cosmétiques L'Oréal. United Biscuits (marques BN, Delacre), Yves Rocher, LU et Danone sont relativement bien placés.

L'Occitane et Lactalis, en revanche, occupent le bas du tableau. L'Occitane n'est pas membre de la RSPO mais aspire à l'être, tandis que, d'après les données disponibles, entre 0 et 25 % seulement de l'huile de palme qu'elle utilise est certifiée. Côté distributeurs, Ikea et Carrefour sont bien notés, contrairement aux Mousquetaires, à Auchan et aux Magasins U dont les performances sont parmi les plus médiocres, selon le WWF.

Aujourd'hui, 10 % de l'huile de palme produite dans le monde est certifiée durable, selon les critères de la RSPO, qui stipulent notamment que les palmiers soient plantés sur des terres non boisées et avancent une série d'exigences sociales et environnementales. "Mais seulement 56 % de cette production est achetée", affirme le WWF, alors que la consommation doit augmenter de 50 % d'ici à 2050. L'huile de palme, la moins chère de toutes, est la plus vendue au monde. En France, près de 50 % des produits alimentaires manufacturés en contiennent, selon le WWF. L'Indonésie et la Malaisie produisent à elles deux environ 80 % de la production mondiale d'huile de palme, produit aux multiples usages (cosmétiques, alimentaires, biocarburants).

( Source: wwf.fr, 22/11/2011 )

L’HUILE DE PALME DURABLE C’EST POSSIBLE À LA FOIS SUR LE

TERRAIN ET DANS NOS PRODUITS, IL N’Y A PLUS D’EXCUSE

 

Kota Kinabalu, Malaysia – 22 novembre : C’est aujourd’hui que s’ouvre l’Assemblée Générale de la RSPO (table ronde pour l’huile de palme durable). A cette occasion le WWF sort deux études sur le sujet. Toutes les deux font le même constat : sur le terrain, l’huile de palme certifiée RSPO entraîne des améliorations concrètes et nécessaires qu’il faut consolider.

Retrouvez la vidéo De la déforestation à une huile de palme durable .

Selon la dernière évaluation des principaux utilisateurs d’huile de palme, les entreprises achètent de plus en plus d’huile de palme durable. Malgré cela, il est urgent et indispensable que ces pratiques se généralisent afin d’éviter la perte irréversible des forêts tropicales.

Un nouveau rapport est rendu public

Le WWF France sort ce jour un rapport intitulé «Huile de palme, de la déforestation à la nécessaire durabilité », bilan d’une mission réalisée sur le terrain en Indonésie, sur les avancées et les défis de la filière de l’huile de palme durable.

L’expansion en surface des plantations de palmiers à huile prévue d’ici à 10 ans est estimée à 4 millions d’hectares et ce pour l’Indonésie uniquement. Afin que ces plantations ne s’étendent plus au détriment des forêts naturelles, de nombreuses actions locales et internationales sont nécessaires. La généralisation de l’utilisation d’huile de palme durable qui permet de réelles avancées constatée sur le terrain, comme le développements de bonnes pratiques agricoles, est une de ces actions indispensables à mettre en place.

Le WWF France a également recensé un certain nombre d’écueils que les principales parties prenantes du secteur devront surpasser pour consolider la RSPO et répondre à tous les enjeux de cette huile en termes de durabilité.

Publication du scorecard 2011 sur les performances environnementales des entreprises en ce qui concerne l’approvisionnement en huile de palme

L’Assemblée Générale de la RSPO est l’occasion pour le WWF de sortir son second Scorecard sur les utilisateurs d’huile de palme. Il s’agit du classement des performances environnementales de plus de 130 entreprises Européennes, Australiennes et Japonaises concernant leur approvisionnement en huile de palme.

« Il n’a jamais été aussi facile pour les entreprises d’avoir des garanties sur l’huile de palme qu’elles utilisent », déclare Adam Harrison, représentant du WWF au conseil d’administration de la RSPO. « Il existe des solutions disponibles pour pratiquement toutes les entreprises afin qu’elles achètent de l’huile de palme durable. Cependant le dernier classement WWF des utilisateurs d’huile de palme indique que seulement la moitié de l’huile de palme utilisée par ces entreprises est durable. Il est donc clair que certaines grandes marques ou distributeurs ne sont pas en bonne voie pour atteindre leurs engagements, certaines n’ont même pas encore commencé ».

Pourtant, même les entreprises utilisant d’importants volumes, comme Nestlé et Unilever, obtiennent la note de 8 sur 9 points. Elles démontrent ainsi qu’il est possible d’agir de façon responsable et de s’engager dès à présent pour l’utilisation d’huile de palme durable.

D’autres fabricants utilisant des volumes moins importants d’huile de palme, comme IKEA et United Biscuits, ou encore des volumes beaucoup plus faibles, comme Brioche Pasquier, Harry's, St Hubert, Devineau Bougies La Française, L’Oréal et Yves Rocher, ont reçu une bonne note et démontrent que même en étant de plus petits utilisateurs il est possible d’aller vers plus de durabilité.

Concernant les distributeurs, hormis certains Européens, seul Carrefour obtient une note supérieure à 8 sur 9 tout en développant sa politique huile de palme durable de part le monde et en initiant le développement avec des petits producteurs Indonésien de plantations respectant des normes de durabilité tout comme l’occitane en Côte d’Ivoire.

Classement de la performance des entreprises en fonction de leur quantité d’huile de palme utilisée : http://bit.ly/vwyuOF

Certaines restent sur la mauvaise voie…

Concernant les mauvais élèves, les notes obtenues par les 25 entreprises françaises examinées sont dans la moyenne des notes obtenues par l’ensemble du panel total d’entreprises examinées. Ainsi la moitié des distributeurs français et le quart des entreprises fabricantes sont mal notés.

Aujourd’hui 10% de l’huile de palme mondiale est certifiée RSPO, ce qui représente 5 millions de tonnes disponibles, les volumes sont la et les solutions pour les utiliser également. Ainsi des entreprises comme Ferrero et Lactalis se doivent d’accélérer leurs efforts étant donné leurs responsabilités associées aux importants volumes utilisés.

Un manque de transparence entrave les progrès

Le constat le plus inquiétant qui ressort de ce classement est le manque de transparence sur les quantités d’huile de palme utilisées par les entreprises. Comment permettre alors aux producteurs d’augmenter les certifications ?

La plupart des entreprises n’ont en effet donné qu’une vague estimation des volumes utilisés, certaines n’ont même fournit aucune donnée.

Le WWF rappelle que la première action à mettre en place par les entreprises est d’identifier précisément ces volumes. La transparence est nécessaire pour que l’offre rejoigne la demande.

Beaucoup d’entreprises se sont engagées à utiliser 100% d’huile de palme tracée et durable d’ici à 2015 et l’on peut s’en réjouir. Cependant pour y parvenir, toutes les entreprises doivent avancer plus vite vers leur objectif. C’est seulement ainsi que nous pourrons nous assurer que l’élan créé par la RSPO n’est pas vain et qu’il évitera les impacts négatifs de l’huile de palme non durable sur les forêts, la nature et les communautés locales.


Etude WWF France « Huile de palme, de la déforestation à la nécessaire durabilité, 11/2011 » disponible sur : http://wwf.fr/media/files/rapport-huile-de-palme-2011

Scorecard Huile de Palme 2011 disponible sur : http://www.wwf.fr/media/files/scorecard-huile-de-palme-2011

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×