La certification RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil)

( Source: RSPO. org  )

Visionner le Document RSPO d'orientation présentant les principes et critères pour la production d'huile de palme certifiée (.pdf)

Visionner la liste des participants à la dernière Table Ronde sur l'Huile de palme Durable (RSPO) (.pdf)

Voir la liste des entreprises françaises membres de la RSPO

RSPO est une organisation qui regroupe des producteurs, des distributeurs, des associations de protection de l'environnement, etc. Elle est issue d'une coopération entre le WWF et des businessmen à la recherche d'un nouveau marché plus vertueux. Le comité a été créé en janvier 2003 pour organiser la première Table Ronde sur l'Huile de Palme Durable à Kuala Lumpur, la capitale malaysienne. Pour promouvoir la RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil), le WWF a réalisé un reportage (en anglais) qui présente la certification RSPO comme une solution à la culture intensive d'huile de palme, notamment sur les îles de Bornéo et Sumatra.

Si vous éprouvez quelques difficultés en anglais, le script français est accessible en fin de page. Astuce: pour suivre la vidéo en même temps que le script, n'hésitez pas à ouvrir deux fois la page et à placer les deux fenêtres l'une à côté de l'autre.

 

Vidéo en anglais: Sustainable Palm oil production from WWF.

 ( in Process, janvier 2011, n°1277 p46 )

  Début 2011, aux Pays-Bas, les acteurs majeurs de la filière agroalimentaire se sont mis d'accord pour que ne soit utilisée à l'horizon 2015 que de l'huile de palme certifiée RSPO. Cette initiative su syndicat néerlandais des margarines, graisses et huiles, résulte d'un consensus créé entre les différentes associations représentant la grande distribution, l'industrie agroalimentaire et certains secteurs tels les produits de biscuiterie, les confiseries ou encore les pommes de terre transformées.

  Elle illustre une tendance de fond. Face aux dégâts environnementaux et sociaux de la culture des palmiers à huile, notamment en Indonésie et en Malaisie, et face à l'écho médiatique négatif qui en découle, de nombreux professionnels préfèrent défendre une huile de palme durable, que de l'évincer des formulations comme l'a fait en France la marque Casino.

  "Les implications technologiques et financières de l'éviction de l'huile de palme ne sont pas mesurées à leur juste valeur, souligne le responsable marketing et communication du margarinier belge Aigre-mont.

100% d'huile de palme durable d'ici à 2015.

  Créé en 2004 par de multpiles partenaires, dont le géant agroalimentaire Unilever et l'association environnementaliste WWF, le RSPO promeut par une approche qui se veut consensuelle la culture et l'utilisation d'huile de palme durable selon des critères standardisés. Cet engagement des utilisateurs se fait selon trois niveaux de certification: "segregated" (ségrégée), "mass balance" et book and claim" (voir signification ci-dessous). Plus de 450 organisations ont souscrit aux principes du RSPO, soit environ la moitié de la chaîne d'approvisionnement mondiale en huile de palme.

  Organisé par le fournisseur néerlandais IOI-Loders Croklaan, un séminaire a réuni fin octobre 2010 en Allemagne, les grands promoteurs de l'alternative RSPO: Unilever et WWF, bien sûr, mais aussi le distributeur allemand Rewe. "La RSPO est le meilleur moyen de garantir une production d'huile de palme durable", a affirmé le directeur des ventes & marketing de IOI-Loders Croklaan (membre du comité exécutif de la RSPO). De son côté, le WWF a réitéré son engagement. "Nous demandons à toutes les sociétés qui achètent de l'huile de palme de rejoindre la RSPO et de s'engager publiquement à acheter 100% d'huile de palme durable d'ici à 2015", a déclaré Carrie Svingen, en charge du dossier au WWF. Un objectif que se sont déjà fixé les industriels Unilever et Nestlé.

   Le second message clef diffusé est l'accroissement de la disponibilité. Pour IOI-Loders Croklaan, par exemple, 35% des plantations ont déjà obtenu l'approbation de la RSPO et représente désormais 3 178 209 millions de tonnes par an, soit moins de 8% de la production mondiale totale d'huile de palme, mais déjà plus du tiers des importations européennes.

RSPO: les trois niveaux d'exigence.

Ségrégé (segregated): l'huile de palme durable est tracée et séparée des huiles issues d'autres filières. Ceci de la mise en culture jusqu'à l'utilisateur final.

Mass balance: l'huile de palme utilisée est majoritairement durable, mais sans séparation stricte le long de la chaîne d'approvisionnement.

Book and claim: l'utilisateur achète des certificats (UTZ Certified et Green Palm) qui équivalent à la quantité d'huile de palme non durable utilisée et qui aident financièrementles producteurs d'huile de palme durable. Ce niveau représente actuellement 68% des ventes d'huile certifiée.

La marque RSPO a son logo.

  Pour aller plus loin dans l'intérêt des utilisateurs, le RSPO a annoncé lors d'une réunion mondiale, qui s'est tenue à Djakarta en Indonésie, la création d'une marque et d'un logo associé pour permettre aux consommateurs de distinguer les produits contenant de l'huile de palme respectant les règles du RSPO. Le nouveau logo pourra être appliqué sur les packagings dès début 2011. Il sera réservé aux utilisateurs d'huile de palme durable "ségrégée" ou "mass balance".

L'avis de Patrick Rouxel

Il est évident que la majorité des membres de la RSPO ne contestent pas l'expansion des monocultures de palmiers à huile. Au contraire, ils cherchent activement à en dynamiser la production et la consommation. S'il est vrai que la RSPO cherche à améliorer le processus de production, il est toutaussi vrai que le modèle dans son ensemble, même avec ces améliorations continue d'être anti écologique.

Les sociétés membres de la RSPO opérant en Indonésie utilisent cette prganisation pour donner de la crédibilité à leur façade écologique tout en détruisant les forêts tropicales en toute impunité.

Parmi ses membres figurent des noms très connus qui sont généralement associés aux impacts sociaux et environnementaux négatifs (Cargill, Unilever, Cognis, International Finance Corporation, BP, Syngenta, Bayer...).

Les membres ne respectent pas leurs engagements. 

Le seul fait d'être memebres de la RSPO n'est pas une preuve suffisante du respect de l'environnement par une entreprise.

Actuellement, les critères de la RSPO ne donnent que des lignes directrices vagues pour éviter l'assèchement des terrains marécageux. Il n'y a pas non plus de critères sur les émissions de gaz à effet de serre causées par la production d'huile de palme.

Aussi, même si une production d'huile de palme écologique (RSPO) existe et est disponible, seuls 10 des 59 entreprises membres de la RSPO l'achètent et l'utilisent.

L'exmple de Sinar Mas, "un membre actif de la RSPO".

Sinar Mas est la plus grosse société de plantation de palmiers à huile en Indonésie.

En décembre 2009, Unilever, le plus gros utilisateur d'huile de palme au monde, a annoncé la suspension de ses contrats avec Sinar Mas à la lumière d'études réalisées par Greenpeace notamment. Cependant, les grandes marques dont Nestlé, Kraft et Procter and Gamble continuent d'acheter de l'huile de palme produite par Sinar Mas.

Bien que Sinar Mas  soit un membre de la RSPO, il est toujours possible de trouver des bulldozers lui appartenant, détruisant d'immenses domaines en Papouasie notamment. Il y a évidemment quelque qui cloche quelque part !

Aucune restriction ni pénalité de la part de la RSPO.

Telle que la RSPO existe actuellement, ses normes et ses principes sont beaucoup trop timides pour être réellement efficaces. La principale cause de ce problème est qu'une entreprise n'a aucun risque d'être pénalisée par la RSPO en cas de non respect des règles de celle-ci.

Quelle crédibilité peut avoir la RSPO si elle ferme les yeux lorsque ses membres sont eux mêmes acteurs de la déforestation ?

Scénario futur pour la RSPO.

Si la RSPO veut vraiment être prise au sérieux sur ses critères écologiques, elle doit prendre des mesures immédiates pour interdire à ses membres toute conversion de forêts (primaires ou dégradées) et tout assèchement de terres marécageuses.

Sans une telle démarche, il ne peut y avoir une production écologique d'huile de palme en Asie du Sud-Est. Et la RSPO continuera à créer une illusion de "respect de l'environnement" tout en continuant aussi l'expansion des plantations pour répondre à la demande des pays qui fixent des objectifs obligatoires sur les biocarburants.

L'avis de Sauvons la forêt

"La RSPO est un sigle mensonger, qui ne garantit ni la protection de l’environnement ni le respect des standards sociaux. Sauvons la Forêt a déjà prouvé ceci dans le passé, et en a informé le public dans le Regenwald Report 4-2008."

L'avis des Amis de la Terre France

"Les groupes se donnent bonne conscience en participant à la table ronde, alors que le RSPO n'a encore défini aucune politique précise pour le développement durable des palmiers à huile " regrette Sylvain Angerand, chargé de campagne Forêt aux Amis de la Terre France. (Source: novethic.fr)

Lien vers un ancien article du blog: L'huile de palme "durable" est une arnaque écologique.

Script de la vidéo RSPO/WWF

50% des produits empaquetés de votre supermarché du coin contiennent de l’huile de palme.

Alors d’où vient l’huile de palme ?

Dans le but de répondre à la demande toujours croissante du monde en huile de palme, de grandes zones de forêt humide continuent à être détruites, par la déforestation et les incendies. Cette riche biodiversité est remplacée par des plantations de palmiers à huile. L’Indonésie est le plus grand producteur d’huile de palme, c’est aussi un taux de déforestation très alarmant.

Dani Rahadian (WWF INDONESIA) : « En 1985, Sumatra était entièrement couverte d’une forêt naturelle. C’était le lieu de vie de nombreuses espèces telles que le tigre de Sumatra. Mais, depuis que l’industrie s’est installée pour faire des profits, la déforestation s’est accrue. »   

Nous devons mettre fin à l’huile de palme, vrai ?                                           Faux.

Petit propriétaire terrien : Un fermier qui cultive jusqu’à 50 hectares de terre.

Pak Bakri : « Après les plantations d’huile de palme, ma vie s’est considérablement améliorée. Avant, je travaillais comme ouvrier dans la construction mais maintenant, j’aide mes frères avec l’huile de palme et j’ai assez d’argent pour nourrir ma famille. » « Notre niveau de vie avant était très pauvre, c’était très dur, nous avions à peine assez à manger. Tout le monde ressent le bénéfice des plantations de palmiers à huile parce qu’aujourd’hui nous pouvons envoyer nos enfants à l’école et nous n’avons plus à nous préoccuper de l’argent. »

45% de l’huile de palme en Indonésie est produite par des petits fermiers qui s’appuient sur l’industrie pour se sortir de la pauvreté.

Alors comment protégeons-nous le moyen de subsistance des personnes et l’environnement ?

L’huile de palme peut être produite durablement sans détruire les précieuses forêts et leurs habitants. En effet, c’est déjà ce qu’il est en train de se passe. La Table Ronde pour l’Huile de Palme Durable (RSPO : Roundtable for Sustainable Palm Oil) certifie les compagnies et les petits propriétaires travaillant pour une meilleure production d’huile de palme dans le but de ne pas nuire aux hommes et à l’environnement.

PT Musim Mas était la première compagnie indonésienne à obtenir la certification RSPO. C’est aussi, pour cela qu’elle est affiliée à de petits fermiers certifiés RSPO, basés sur des normes développés spécialement pour eux.

Yusni Abdul Gani (Musim Mas) : « Bien sûr, être la première compagnie indonésienne certifiée RSPO... nous sommes fiers et nous espérons que les autres compagnies indonésiennes nous suivrons. Musim Mas a développé deux projets cette année qui bénéficiera à 316 familles avec 1650 hectares de surface. »

Le WWF travaille avec des compagnies telles que Musim Mas pour former des petits fermiers afin qu’ils obtiennent la certification RSPO. Le processus de certification apporte immédiatement un bénéfice environnemental comme une réduction de l’emploi de produits chimiques et la protection d’un écosystème précieux. En même temps, Les méthodes de culture RSPO sont capables de produire plus de rendement, ce qui accroît les profits. Cela signifie aussi qu’ils n’ont pas besoin d’étendre leur plantation sur la forêt. La certification  RSPO est un premier pas dans le droit chemin mais cela ne réussira pas sans le soutien du consommateur.

Pak Bakri : « Nous espérons que les consommateurs seront intéressés par nos produits avec la certification RSPO. Pour le moment, tout est calme. Mais si les prix chutent, nous seront de nouveau pauvres. »

Il y a une solution et elle vous implique. S’il vous plaît, achetez de l’huile de palme durable.

4 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. prignon 02/12/2013

Mon avis est que ce label est mensonger et permet de faire n'importe quoi en toute en impunité, tant pis pour le réchauffement climatique lié au carbone libéré dans l'atmosphère..
N'est ce point légitimer une forme de criminalité internationale "légale"..?...
Que dire des effets sur la santé de ce mauvais produit.
On nous prend vraiment pour des cons..

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site