Pétition pour la Commission Européenne

Auteur : Association Terre sacrée Chemin Counillere 83149-BRAS France Tel 0494699543 (sauf le matin)
Description : Base vivante d'informations environnementales, d'alerte et de réflexion
 
 
A l'attention de Commission européenne
Secrétariat général
B-1049 Bruxelles BELGIQUE
 
Objet: Pétition européenne concernant l'interdiction du commerce de l'huile de palme en provenance des forêts tropicales dévastées pour la circonstance ou obligation de la mention exacte du végétal d'où est extraite la graisse en question, ainsi que sa provenance.

     Nous savons depuis un certain temps que l'huile de palme est utilisée dans de nombreux produits de consommation (biscuits, plats préparés, margarines, cosmétiques, savons etc. ). Elle a même envahi les rayons des supermarchés à l'insu des consommateurs. Pourquoi l'industrie alimentaire utilise-t-elle subitement et massivement ce produit ? D'abord, parce qu'il est moins cher et ensuite parce qu'il permet de fabriquer des aliments soit disant plus élaborés. L'industrie vante même les bienfaits de l'huile de palme, alors que toutes les études scientifiques indépendantes montrent qu'elle n'a sur la santé aucune des vertus indiquées. Bien au contraire. Il est un concentré d'acides gras saturés qui collent à la paroi des artères et finissent à la longue par les boucher. Ce n'est pas le cas des huiles végétales utilisées auparavant -tournesol, colza, maïs, soja...- qui contiennent des acides gras polyinsaturés dont le besoin est absolument vital pour l'organisme humain, puisqu'il n'en fabrique pas. Le plus grave est que cette huile provient du palmier à huile cultivé en Asie du Sud-Est et dont la production intensive provoque la destruction de la forêt tropicale de la région concernée qui, à ce rythme, disparaîtra en 2022, entraînant l'extinction des derniers peuples premiers qui y vivent, des Orang-Outans et des gibbons. Mais, nous direz-vous, on les verra encore dans les zoos! Tout cela pour satisfaire les caprices des industriels des pays riches qui ne pensent qu'à s'engraisser au grand mépris des populations, des animaux et de l'ensemble de la biodiversité planétaire. Nous a-t-on demandé notre avis ? Non ! La grande majorité des consommateurs ne connait rien de cette géante politique de l'autruche. Si l'interdiction de cet ingrédient dans la communauté européenne est impossible pour des raisons sinistres, nous exigeons que la mention "Huile ou graisse de palme" -et son origine, puisque tous les palmiers ne poussent pas en pleine jungle!- soient lisiblement indiquées sur les produits en contenant, tout consommateur ayant le droit de savoir ce qu'il mange ! Parallèlement, dans le cadre de la protection de la biodiversité, des animaux et des hommes vivant dans les régions concernées par ces cultures intensives, nous encourageons les citoyens des pays occidentaux à prendre leur responsabilité en faisant une grève générale de l'huile de palme. Par cette action, nous aurons fait un geste pour la planète, un geste qui ne demande pas beaucoup d'effort et qui permet de ne pas laisser à d'autres le soin de décider de notre avenir.

Merci pour ce que vous ferez.

L'équipe de Terre sacrée

petition

 

Mon avis

Pour l'instant, 5331 signataires ont répondu à l'appel lancé par Terre sacrée, je vous encourage à mobiliser votre entourage. Au-delà du contenu discutable de cette lettre, je souhaite avant tout que nous nous mobilisions. En effet, mon souhait principal est la transparence et la traçabilité. Et c'est sur ce point que je rejoins Terre sacrée. Je pense qu'aucune mention ne présentant pas clairement le type de végétal utilisé est acceptable. Comment le citoyen-consommateur peut-il faire son choix en toute connaissance de cause ?  

Cependant, là où je me détache de l'ambition de Terre sacrée, c'est sur la demande d'interdiction du commerce d'huile de palme. J'ai l'intime conviction que l'on peut tenter de concevoir un modèle plus vertueux (pour ne pas dire "durable" car ce mot semble beaucoup trop usité et donc sujet à polémique). Il ne faut donc pas interdire totalement le commerce de cette huile bon marché - chose d'ailleurs quasi impossible - mais séparer le marché en deux et essayer d'inverser petit à petit la tendance. Seule une transparence dans l'étiquettage peut faciliter la tâche au consommateur et faire pression sur les industriels de l'agro-alimentaire.

De plus, Terre sacrée se livre ici à un numéro d'équilibriste quant à la dénonciation des effets négatifs de l'huile de palme sur la santé. En effet, je cherche toujours les preuves de sa nocivité. Pour l'instant, je dispose uniquement de résultats d'études démontrant l'apport bénéfique en caroténoïdes par exemple.

Enfin, en ce qui concerne la forme de la lettre, elle ne correspond pas au ton qu'il faut employer lorsque l'on s'adresse à une institution telle la Commission Européenne.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (4)

1. Edouard cassegrain (site web) 15/06/2013

L huile de palme c est de la merd....

2. bruat 02/06/2013

En fait, la richesse de ces gros industriels se font sir les pauvres qui travaillent sur les exploitations et sur les consommateurs (pauvres modestes)

3. Golard 11/11/2012

Stop à l'huile dangereuse pour nous et l' environnement .

4. Olivier 17/07/2012

Les ONG gabonaises de protection de la Nature attendent votre soutien.

Pourquoi c'est important
Les nouvelles autorités gabonaises, devenus des hommes d'affaires au sommet de l'Etat sont en train de concéder d'énormes superficies à l'entreprise singapourienne Olam pour les monocultures sur les terres ancestrales des populations. En même qu'elles font le tour du monde pour parler de Gabon vert, les terres gabonaises sont bradées en violation des droits des populations. Nous disons non à cette nouvelle colonisation de nos terres par ceux qui ont causé des dégâts en Indonésie et en Malaisie avec ces mêmes monocultures.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Non_aux_plantations_dhevea_et_de_palmiers_a_huile_au_Gabon_par_Olam/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site